· 

Atelier couture #1 : sacs en tissu

En ce triste samedi après-midi d'hiver (même si il faut l'avouer, il fait assez bon dans le sud :D), nous nous sommes consacrés à un atelier couture organisé par l'association LuluZed (association nîmoise promouvant le 0 déchet). Je n'avais jamais utilisé la merveilleuse invention qui facilite tellement le Do It Yourself côté textile, la machine à coudre ! Et malgré mes appréhensions (vous voyez je suis le genre à prendre un TAS d'heures de conduite parce que je ne suis simplement PAS douée pour ces choses-là), tout s'est bien passé et même très bien. 

 

De quoi parlons-nous ? 

Sacs à bijoux, sacs pour protéger un livre (vous vous souvenez du livre que vous n'avez jamais osé rendre à votre meilleur ami parce qu'il est tout corni et tâché après avoir séjourné beaucoup trop longtemps dans votre sac ?), sacs à savon (cf shampoing et savon secs), sacs à vrac, sacs pour le tupperware du déjeuner de demain et aussi sacs à sac ... 

Nous utilisons les sacs pour absolument tout ! Et bien souvent ces sacs sont en plastiques. Lorsqu'ils sont en papier, ils ont la fâcheuse tendance de se déchirer, de se mouiller puis de se décomposer (ce qui, vous l'avouerez, est peu pratique lorsque vous transporter 1 kg de farine dans ledit sac). 

En bref, le sac en tissu est LA solution à tous vos problèmes (si si ! on devrait bientôt réussir à se psychanalyser ou à faire de la diplomatie avec, c'est le futur j'vous jure!).

 

Comment on fait ? 

Il faudrait probablement réfléchir à l'avance à notre besoin, on l'a un peu fait au fur et à mesure de l'atelier grâce à toutes les bonnes idées qui fusaient. On est partis sur : 

- grands sacs pour le vrac ou les légumes : 45 x 70cm ;

- sac allongés pour les spaghetti, le pain : 40 x 40cm ;

- petit sac carré pour le savon et le shampoing secs : 30 x 15cm ;

- sacs moyens carrés ou rectangulaires pour la plupart des produits qu'on achète en vrac (évitez de les faire trop petits à mon humble avis).

 

On ne s'est pas préoccupés des dimensions exactes, il s'agissait surtout de faire en fonction des chutes de tissus que tout le monde avait apportées. On peut aussi choisir certains tissus plutôt que d'autre à cette étape selon l'utilisation que vous voulez en avoir : plus épais, plus fin, plus ou moins souple...

 

A partir des morceaux on a recoupé des carrés ou rectangles qu'on a surpiquer, grâce à une machine géniale qui coupe et fait l'ourlet en même temps (les experts me diront que mes mots sont faux mais c'était ma première séance, un peu d'indulgence !). On vous fait une 'tite photo :) 

On plie en deux sur l'envers et on coud pour faire un sac (vous voyez ?), ici on ne coud que deux côtés, il faut bien laisser une ouverture (pas bête). 

L'étape d'après correspond à coudre les bords de l'ouverture vers l'intérieur en cousant assez large (au moins 1,5cm du bord) pour ensuite passer un fil / lacet / bout de tissu long qui vous permettra de fermer le sac. 

En soit, c'est assez simple mais je n'arrive pas à l'expliquer :/ 

Les photos vous aideront certainement ! 

 

On a réussi à fabriquer 7 sacs à deux en prenant notre temps, en découvrant ce qu'est une surjeteuse (et pour moi ce qu'est une machine à coudre) et en papotant gaiement !

 

Merci LuluZed ! A refaire !  

 

Chris