Shampoing solide : écologico-économico-pratique, sisi

Quand on parle de shampoing, je me trouve souvent face à quelqu'un qui affirme qu'il suffit d'arrêter de se laver les cheveux. Certainement ... mais sans moi. Disons que je veux bien lutter contre la guerre des poils, le vernis à ongle et le maquillage quotidien mais pour les cheveux, je ne suis pas prête à arrêter de les laver ! Je passerai le cap un jour, peut-être ^^.  

J'essaie quand même d'espacer les shampoings quand c'est possible ("no shampoo" le week-end, pendant les vacances...). Par contre au quotidien, vous imaginez que dès qu'on transpire régulièrement (à cause du sport, de longs trajets en voiture, de la température estivale ...), je préfère me balader avec des cheveux propres :). #princess

Je me lave les cheveux quasi-exclusivement avec du shampoing solide depuis 5 ou 6 ans (ou 7 ? je ne me souviens plus). Pour tout vous dire, j'utilise des shampoings de L*sh, soit celui en bloc à la noix de coco, soit les palets. (Mais les composants ne sont pas si chouettes que ça, snif). Le fait de varier un peu permet de réduire l'adaptation des cheveux au shampoing, c'est mon impression. 

Après toutes ces années de loyauté, et surtout nos expériences réussies de savon (article à venir) + savon à barbe faits maison, on s'est dit qu'il fallait passer au shampoing home made

J'avais un voyage d'affaires à Paris il y a quelques jours ;), l'occasion d'acheter du tensioactifs SCI sur les conseils d'Adibou. J'avoue que je me suis laissée conseiller par manque de temps ces dernières semaines (business is business ;) ).  (Je suis allée à la boutique Aroma-zone plutôt que de commander en ligne, malheureusement il reste des produits que je ne trouve que chez eux... ils ne sont donc pas zéro-déchet bien qu'on puisse souvent réutiliser les boites et sachets). 

Pour faire du shampoing pas besoin de saponification donc le temps de repos est beaucoup plus court (environ 24h) et les ingrédients sont différents. 

 

Alors, dans les recettes que vous pouvez trouver, il y a souvent pas mal de tensioactifs, notamment le tensioactif SCI : c'est un dérivé d'huile de coco qui se présente sous forme de granulés. Un tensioactif agit comme un détergent mais il a un pouvoir en plus; on vous a déjà dit que la chimie c'est un peu de la magie dans votre salle de bain ?  

Je vais essayer de vous expliquer : un tensioactif est une substance amphiphile, donc qui aime à la fois l'eau et le gras. Il va faire le lien entre plein de substances (chouette non ?) donc il permet l'agrégation de tous les ingrédients. Avez-vous compris ?? 

Le petit problème c'est que cette substance risque d'être un peu abrasive et donc d'irriter le cuir chevelu. D'après ce blog il suffit de réduire la proportion de tensioactif ET de choisir un tensioactif assez doux pour ne plus être irrité. Le tensioactif SCI est l'un des plus doux, il permet donc de laver, de faire mousser ET de servir de liant entre les autres ingrédients. 

J'ai directement essayé d'adapter les conseils de pleins de blogeurs pour avoir une recette douce pour les cheveux et qui correspond à nos goûts. (On a les cheveux lisses et raides pour faire simple).

On aime bien les shampoings tout doux et j'aimais assez l'odeur de noix de coco de notre ancien shampoing chouchou alors voici ce que j'ai fait : 

 

Ingrédients

- 35g de tensioactif SCI (donc fait à partir d'huile de coco)

- 20g d'huile végétale de jojoba

- 5g d'huile de noix de coco (non neutre, je l'avais achetée en Inde, oui même si l'avion c'est mal, j'adore ce pays, sorryyyy)

- 10g de poudre de Shikakai, imprononçable mais nourrissant et tout doux, apparemment ça fonce un peu les cheveux mais bon, it's not a big deal.

- 5g de poudre d'Amla (fruit indien, encore !), limite la perte de cheveux (non Adibou n'a pas de calvitie mais je perds un peu mes cheveux à toutes les saisons donc ça peut pas faire de mal), et limite les cheveux blancs ! (coucou Adibouuu, oui malgré son jeune âge il commence à avoir 2 cheveux non bruns). 

- 7ml d'eau, c'est précis, je l'ai fait au nez, ça avait l'air pas mal. 

- 5 gouttes d'huile essentielle de menthe poivrée, vous pouvez en mettre plus mais à l'odeur ça semblait déjà très puissant. (En fait il en faut moins !)

On reste à environ 40% de tensioactifs, c'est moins que dans certaines recettes et c'est un premier test, on adaptera la prochaine fois selon notre ressenti. Normalement le tensioactif SCI est bien toléré par la peau, on va voir ça !

 

Déroulement 

- mélangez le tensioactif avec les poudres;

- mettez votre petit bolinet au bain-marie, et rajoutez les huiles végétales, mélangez bien et tranquillement; 

A ce stade, j'avais quelque chose d'assez grumeleux mais comme vous avez compris l'histoire du tensioactif c'est logique : il faut de l'eau pour que la réaction de notre pote amphiphile puisse se produire --> ça permet à l'eau et aux matières grasses de s'agréger. 

- rajoutez de l'eau tout en mélangeant, ça va devenir collant, mélangez puis retirez du feu;

- avant que ça ne durcisse mais quand c'est un peu moins chaud vous pouvez ajouter l'huile essentielle (une huile essentielle cuite perd son pouvoir magique !). 

- mettez votre pâte dans un moule ou modelez-là pour faire un palet, c'est un peu chaud, mais la texture est vraiment fun à manipuler :D Il ne faut pas trop attendre, ça durcit assez vite !

Et maintenant, il suffit de laisser reposer. Comptez 12h de repos avant de démouler puis encore 12h de repos au minimum. 

 

Voilààà

Concrètement le plus long était de me renseigner sur ce qu'il faut ou non faire, la réalisation est hyper simple !! (J'adore!) 

 

J'espère que ça va marcher et que ça ne fera pas un truc trop bizarre, ou qui pue ou qui n'a pas réagi ...

Suspense ultime. 

 

Bon, j'ai fini par le tester, ça fait d'ailleurs plusieurs semaines maintenant, et je suis tout à fait satisfaite, je crois que Mr Adibou aussi !

On a un produit moussant, qui se rince facilement, très simple d'utilisation (vous avez compris que je suis du genre à avoir 3 trucs dans ma salle de bain : savon, shampoing, dentifrice ;) ). Le petit hic : l'odeur, l'huile essentielle de menthe poivrée cache complètement la noix de coco, la prochaine fois je mettrais une huile avec une odeur plus douce. Sinon, la recette me convient tout à fait pour l'instant ! 

Le shampoing ne se désagrège pas, il reste bien en forme, c'est vraiment satisfaisant !  

 

Pourquoi faire son shampoing ?

 

Faire son shampoing est une solution écologico-économico-pratique parce que : 

- un shampoing solide ça se transporte facilement : pas lourd, pas encombrant, on peut le mettre dans une petite boite en métal ou un sac en tissu. Very efficient my dear deer ! 

- c'est économique ! Rappelez-moi votre budget shampoing annuel ? Hinhinhin (ceci est un rire machiavélique, je préfère acheter du chocolat miam ou des huiles essentielles bio, hmmm, plutôt que du plastique liquide fluorescent, oui je suis mauvaise langue, et alors ? C'est de bonne guerre.)

- pas d'emballage pour notre shampoing, on achète les ingrédients soit dans des bouteilles, soit en vrac si on trouve, soit dans des sachets plastiques refermables (la plupart de nos ingrédients viennent d'Aromabeach donc dans des emballages moyennement écolo, déso). En tous cas, les produits semblent beaucoup moins nocifs que dans les shampoings "traditionnels" et on a assez de stocks pour faire du shampoings pour les 5 prochaines années.

 

Dans les shampoings que l'on trouve dans le commerce on retrouve plein d'ingrédients qui nous plaisent moyen, par exemple : 

  • les silicones, vous voyez ? C'est ce qu'on met dans les lèvres ou les seins quand on se chirurgicalise le corps ;) C'est aussi ce qui pollue l'eau de notre jolie planète. C'est du "plastique" et ça étouffe le cheveu donc ça donne l'impression que les cheveux sont bien lisses et démêlés mais à terme ça n'aide pas notre jolie chevelure de princesse, quoiii ? C'est pas bien les princesses ?
  • les PEG et ammonium quaternaires ... : ça ressemble aux précédents MAIS ça permet de dire aux fabricants "sans silicone" hahah la blague. Ils démêlent, lubrifient et gainent, ça vend du rêve, non ? En gros ça transforme vos cheveux en une espèce de casque qui n'a plus rien à voir avec votre kératine crânienne. ça bouche le trou, ça couvre la partie abimée ou cassée du cheveu mais ça ne répare rien.
  • les huiles minérales, ça s'est vraiment la loose, le corps ne reconnait pas cette ... chose, donc il peut réagir à coup d'eczéma, d'irritations. Aïe. Pour les détails c'est par là.
  • les sulfates, ça vient tellement décaper le cheveu que ça détruit la capacité naturelle de protection de celui-ci. C'est un peu le résumé de l'article, je crois : les shampoings "grand public" abiment le cheveu à force de vouloir le décaper, le proprer et le lisser, on a donc encore plus besoin d'un après-shampoing, d'une huile nourrissante ... Ce qui fait la richesse des fabricants, ingénieux non ? Oui, je deviens cynique mais sérieusement, il y a plein de façon de prendre soin de soi alors laissez tomber G*rnier. Pleeease
  • les conservateurs : (notamment le paraben) ce sont des perturbateurs endocriniens. Peut-être qu'on est en train de devenir une espèce OGM ou complètement stérile ? J'espère que non, j'espère que les prochaines générations pourront kiffer leur vie, leur corps, leur environnement autant que nous et nos parents l'avons fait ! <3

 

Sources non exhaustives : 

  • sur le shampoing solide :

- recette de shampoing sans eau 

- recette de base du shampoing solide mais avec un peu trop de tensioactif il me semble 

- pour savoir quelles huiles essentielles mettre dans votre shampoing

  • sur les ingrédients pas chouettes qu'on retrouve dans les cosmétiques : 

- liste des ingrédients et niveau de toxicité (surtout concernant les shampoings) 

- sur les ammoniums quaternaires (il n'y a que le nom qui est fun, déso)

- concernant l'ensemble des produits cosmétiques

 

Petit bonus parce que vous le valez bien : on a tous quelque chose à apprendre sur nos cheveux <3

 

Ok toutes mes recherches m'ont un peu déprimées alors je reste sur mon ressenti général : aie confiance en ce que tu connais ! Utilise ton savon maison, ton dentifrice maison, ton shampoing solide home made et laisse le reste sur les rayons des magasins ! 

Car oui, le soleil ça brûle la peau, mais la crème solaire tue les coraux, oui le sport ça fait puer mais tu préfères transpirer que d'étouffer ton corps en te transformant en alien, oui le rouge à lèvre c'est glamour, mais tu manges de la graisse de baleiiiine. Je ne sais pas quelle conclusion apporter à cette triste litanie, alors profitez de la vie sans consommer trop de colorants et de conservateurs ! 

 

Petits keurs et arc-en-ciel.